•  

     

     
      

     

    C'était en mars 2020


    Les rues étaient vides, les magasins fermés, les gens ne pouvaient plus sortir


    Mais le printemps ne savait pas, et les fleurs ont commencé à fleurir, le soleil brillait, les oiseaux chantaient, les hirondelles allaient bientôt arriver, le ciel était bleu, le matin arrivait pus tôt


    C'était en mars 2020


    Les jeunes devaient étudier en ligne, et trouver des occupations à la maison, les gens ne pouvaient plus faire de shopping, ni aller chez le coiffeur. Bientôt il n'y aurait plus de place dans les hôpitaux, et les gens continuaient de tomber malades.


    Mais le printemps ne savait pas, le temps d'aller au jardin arrivait, l'herbe verdissait


    C'était en mars 2020


    Les gens ont été mis en confinement. pour protéger les grands-parents, familles et enfants. Plus de réunion ni repas, de fête en famille. La peur est devenue réelle et les jours se ressemblaient.


    Mais le printemps ne savait pas, les pommiers, cerisiers et autres ont fleuri, les feuilles ont poussé
    Les gens ont commencé à lire, jouer en famille, apprendre une langue, chantaient sur le balcon en invitant les voisins à faire de même, ils ont appris une nouvelle langue, être solidaires et se sont concentrés sur d'autres valeurs.


    les gens ont réalisé l’importance de la santé, la souffrance, de ce monde qui s'était arrêté, de l’économie qui a dégringolé
    Mais le printemps ne savait pas. les fleurs ont laissé leur place aux fruits, les oiseaux ont fait leur nid, les hirondelles étaient arrivées

     

    Puis le jour de la libération est arrivé, les gens l'ont appris à la télé. le virus avait perdu, les gens sont descendus dans la rue, chantaient, pleuraient, embrassaient leurs voisins, sans masques ni gants

     

    Et c'est là que l'été est arrivé, parce que le printemps ne savait pas. Il a continué à être là malgré tout, malgré le virus, la peur et la mort. Parce que le printemps ne savait pas, il a appris aux gens le pouvoir de la vie

     

    Tout va bien se passer, restez chez vous, protégez-vous, et vous profiterez de la vie.

     

    Sourions, rêvons et restons amoureux ...

     

    Texte trouvé sur le net

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

    Ce miracle...

     

     

      

    "Le destin la pressa contre lui et inversement,

    leurs mains se joignirent et,

    tout doucement,

    leurs deux joues se rencontrèrent.

    Et le temps s'arrêta.

    Et il se fit un grand silence intérieur,

    une suspension de toutes les pensées,

    des humeurs,

    des contingences,

    et même de la griserie,

    l'être entier à l'écoute de la naissance du miracle...

    Ce miracle rare et précieux auquel nul ne peut résister...

    Deux peaux qui se parlent."

     

    Annie Duperey

     

     

    Ce miracle...

    Clic pour vérifier

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

       

     

     

    À l'école, ils ne t'ont pas parlé.


    De la lune et de ses phases,


    De la terre et de ses cycles,


    Ils ne t'ont pas parlé de la mort


    En tant que naissance,


    Ils ne t'ont pas parlé de la sexualité


    Comme sacrée,


    Ils ne t'ont pas parlé du corps


    En tant que temple émotionnel.

     

    Ils t'ont dit de t'adapter,


    De t'intégrer,


    Ils t'ont dit de t'asseoir


    Toujours au même endroit,


    Ils t'ont dit de te taire


    Et d’écouter leur seul point de vue,


    D’ étudier jusqu'à ce que tu t’ écoeures.


    De sortir une feuille,


    Comme une menace !

     

    A l’école, Personne n'a jamais évoqué


    Le pouvoir de la nature,


    Personne n'a jamais expliqué


    La puissance de tes pensées,


    Personne n’a jamais partagé


    Ton lien avec l’Univers.

     

    Avec cette méthode qui nous veut tous pareils,


    Nous sommes des loups baptisés des chiens.

     

    Moi, Je veux pouvoir hurler à la lune.


    Sans qu'on me dise folle,


    Je veux embrasser les arbres


    Sans qu’on me dise farfelue,


    Je veux pouvoir soigner mon Être


    Sans qu’on me dise bizarre.

     

    Je n’ai personne à convaincre


    Je veux juste partager, transmettre


    Et donner.

     

    Je t’offre mon humble connaissance,


    Je t'offre ma joie,


    Je t’offre mon Amour.

     

    Reste Libre et créatif


    Même si ça dérange, reste TOI!

     

    auteur inconnu

     

    N'oublie jamais ça .....

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

      

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

     

    1- Parfois il faut choisir entre une chose à laquelle on s’est habitué, et entre une autre que l’on a envie de connaître.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    2- Quand tous les jours sont ainsi semblables les uns aux autres, c’est que les gens ont cessé de s’apercevoir des bonnes choses qui se présentent dans leur vie tant que le soleil traverse le ciel.
     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    3- Lorsque tu grandiras, tu découvriras que tu as déjà menti, que tu t’es trompé toi-même et que tu as souffert pour des choses absurdes. Si tu es un bon guerrier, tu ne te culpabiliseras pas pour cela, mais tu ne laisseras pas tes erreurs se répéter.
     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    4- Elle n’avait pas peur des difficultés : ce qui l’effrayait, c’était l’obligation de devoir choisir un chemin. Choisir un chemin signifiait en abandonner d’autres.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    5- Si tu te préoccupes trop de découvrir ce qu’il y a de bon ou de mal dans ton futur, tu oublieras ta propre âme, tu te fatigueras et tu seras vaincu par l’énergie que tu as gaspillée en jugeant les autres.
     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    6- Il est facile de comprendre qu’il y a toujours dans le monde une personne qui en attend une autre, que ce soit en plein désert ou au cœur des grandes villes. Et quand ces deux personnes se rencontrent, et que leurs regards se croisent, le passé et le futur sont désormais sans la moindre importance, seul le moment présent existe.
     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

     

    7- Il n’existe pas d’amour paisible. L’amour s’accompagne toujours d’agonies, d’extases, de joies intenses et de tristesses profondes.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    8- L’amour n’est pas dans l’autre, il est à l’intérieur de nous-mêmes, nous sommes les seuls à pouvoir le réveiller. Mais pour le réveiller, nous avons besoin de l’autre.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    9- L’amour commence par un regard, se décide avec un mot, se sent avec un baiser et se perd avec une larme. Des natures différentes naît l’amour. Dans l’adversité, l’amour donne de la force. Dans la confrontation et dans la transformation, l’amour préserve.
     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    10- Celui qui est habitué à voyager sait qu’il est toujours nécessaire de partir un jour.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    11- Je suis comme tout le monde : je vois le monde comme j’aimerais que les choses se passent, pas comme elles se passent réellement.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    12- Un enfant peut apprendre trois choses à un adulte : à être content sans raison, à toujours être occupé par quelque chose, et à savoir exiger avec force ce qu’il désire.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    13- Les défaites existent, et personne n’en est à l’abri. Mais il est mieux de perdre quelques combats dans la lutte pour nos rêves, que d’être défaits sans même savoir pour quoi l’on se bat.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    14- Ce qui noie quelqu’un ce n’est pas le plongeon, mais le fait de rester sous l’eau.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    15- Attendre fait mal. Oublier fait mal. Mais ne pas savoir quelle décision prendre est la pire des souffrances.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    16 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort. Le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c’est le train, ce n’est pas la gare.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    17 – L’élégance est la posture la plus adéquate pour que l’écriture soit parfaite. Il en va de même pour la vie : quand le superflu est écarté, l’être humain découvre la simplicité et la concentration. Plus simple et plus sobre est la posture, plus belle elle sera, même si au début elle paraît inconfortable.

     

    18 phrases de Paulo Coelho qui vous feront grandir...

     

    18-Maintenant que je suis à la fin de ma vie, je laisse à ceux qui viendront après moi ce que j’ai appris en cheminant sur la terre. Qu’ils en fassent bon usage.

     

     

    Paulo Coelho 

     

     

    Clic pour vérifier
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

     

    ... Insoumise...

     

    Je ne suis l'esclave de personne ...


    Ni la femme que l'on soumet,


    Je vous surprends et vous étonne,


    De par mes idées marginalisées...


    Je ne suis que moi avec ma personnalité.


    Qu'importe que vous soyez choqué(e)s...


    Je n'ai nul besoin de barreaux,


    Je veux seulement voir le ciel beau,


    Je veux vivre l'amour tant que je veux ,


    Et faire de ma vie un rêve bleu...


    Toutes vos contraintes et toutes vos lois


    Tout cela n'est vraiment pas pour moi...


    Non vraiment moi je n'en veux pas...


    Je ne suis pas très conformiste,


    et encore moins opportuniste,


    Je prends la vie comme elle arrive,


    Jette les amarres quand elle dérive...


    Je ne suis pas très samaritaine,


    Mais je ne suis pas pourtant hautaine,


    J'aime les gens et leurs défauts,


    Je donne l'amour tant qu'il en faut...


    Je prends la vie comme elle vient,


    Je prie le ciel et tous ses saints...


    Je vais doucement sur le chemin,


    Et pas a pas vers mon destin 


    Apprivoisable parfois..domptable jamais...

     

    Ysalys... (texte trouvé sur le net)

     

     

    ... Insoumise...

     

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique