•  

     

    Ce jour où je me suis rencontrée...

     

    Le jour où je me suis réellement rencontrée,


    J’ai tellement pleuré...


    Il m’a fallu descendre au plus profond de moi,


    Pour écouter cette voix qui allait guider désormais mes pas...


    Elle m’a dit avec une douceur et bienveillance « il est temps de prendre soin de toi »!


    Elle me l’avait dit déjà, mais je ne l’entendais pas...


    Jusqu’à ce jour où je suis tombée.


    Je me demandais si j’allais réussir à me relever...


    Mais ce que j’ignorais,


    C’est que j’allais pouvoir enfin me découvrir et me rencontrer !


    Je suis descendue tout au fond de moi dans ce silence,


    Cela m’a permis ma véritable renaissance...


    C’est dans cet espace que j’ai pu de l’intérieur m’observer...


    J’ai commencé à grandir en comprenant l’utilité de chaque expérience de mon passé,


    Toutes mes émotions qui m’ont totalement submergée,


    M’ont fait plonger oui, mais elles m’ont aussi permis de me trouver...


    Ma petite voix m’a dit que j’étais prête à m’aimer,


    Et que j’allais enfin me respecter !


    J’ai alors décidé de pardonner...


    J’ai compris que c’est ce qu’il fallait, pour faire la paix avec mon passé,


    Et dans cette douce tolérance,


    J’ai mis fin à toutes mes souffrances...


    Je me suis responsabilisée !


    Et ce statut de « victime » j’ai pu le dépasser.


    Toutes les erreurs que j’ai commises dans divers domaines de ma vie,


    M’auront permis de découvrir réellement qui je suis...

     

    J’ai fait le choix alors de me servir de mes épreuves comme tremplin,


    Pour avancer de manière plus juste sur mon chemin...


    Je suis alors sortie de ma carapace en acier trempé,


    Celle que j’avais construite pour protéger mon enfant intérieur blessé...


    J’ai eu du temps pour guérir toutes mes blessures émotionnelles,


    J’ai pu alors déployer mes ailes !


    Mes désirs, mes craintes, mes peurs, mes douleurs, mes blessures, mes recherches d’amour et de sécurité,

    mes frustrations étouffés dans mes émotions


    Sont sortis de moi, j’ai mis en place leur libération...


    Tout cela m’aura permis de devenir « la vraie moi »!


    J’ai arrêté de m’adapter à ce qui ne me ressemble pas.


    Dans cette solitude j’ai pu me reconstruire pas à pas...


    Je peux vous dire qu’avec ce que j’ai vécu, je suis extrêmement fière de moi !


    J’ai compris que pour vivre le plus intense des voyages,


    Il fallait passer par tous ces passages...


    Je n’en revenais pas de mes capacités et de ma force intérieure,


    Qui m’ont amenée à vivre ma plus grande métamorphose intérieure...

     

    CE JOUR OÙ JE ME SUIS RENCONTRÉE,

    est le plus beau jour de ma vie, je vous le promets  

     

    Texte trouvé sur le net

     

    Ce jour où je me suis rencontrée...

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  


    Ta vie te regarde
    Personne ne peut te dicter
    Ta conduite
    Et te dire quel chemin prendre

    Ta vie, c'est toi qui doit l'écrire
    Seul ton coeur peut te guider
    Ton âme est ta loi
    Alors fais comme tu veux

    Ta vie, c'est ton histoire
    Avec des hauts et des bas
    Des pleurs et des sourires
    De la haine et de l'amour

    Ta vie est ta vie
    Tes choix sont tes choix
    Tes émotions t'appartiennent
    Et ton coeur choisit seul

     

    Texte trouvé sur le net

     

    Ta vie...

    @maryse31

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    J'ai quel  l'âge... .

     

    J'ai l'âge de voir les choses

    avec tranquillité, mais dans

    l'intérêt de continuer à évoluer.

    J'ai l'âge de caresser mes rêves du bout des

    doigts et de voir mes illusionsse

    transformer en espoir.

    J'ai l'âge ou l'amour est parfois une

    flamme qui a besoin de se consumer dans le

    feu d'une passion désirée, parfois un havre

    de paix, tel un coucher de soleil sur la plage.

    J'ai quel âge ? Je n'ai pas besoin de

    nombre, car mes désirs réalisés, le larmes

    que j'ai versées en voyant mes illusions se

    briser... valent beaucoup plus que ça.

    Qu'elle importance d'avoir vingt, quarante,

    soixante ans ! Ce qui importe, c'est l'âge 

    qui me correspond.

    J'ai l'âge qu'il me faut pour vivre libre et

    sans peur. Pour suivre mon chemin sans

    crainte, car je porte avec moi l'expérience

    que j'ai acquise et la force de mes désirs.

    J'ai l'âge suffisant pour ne plus avoir peur

    et faire ce que je veux et ce que je ressens.

     

    José Saramago

     

    J'ai Quel âge ?

     

      

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

     

    Fragile...

     

    ..Fragile..
    Tendre, rebelle et insoumise,
    Comme une fleur sur la banquise,
    Douloureuse à la moindre brise,
    Quand le froid souffle sur ton cœur..

    ..Perdue..
    Je te regarde qui avances,
    Les bras chargés de lourds silences,
    Entre la crainte et l´espérance,
    L´incertitude et la douleur..

    ..J´écoute..
    Sous les mots qu´on se dit tout bas
    J´entends ceux que tu ne dis pas
    Et qui se lisent quelquefois
    Dans tes yeux qui ne pleurent pas

    ..J´espère..
    Loin des nuages qui te hantent,
    Bulle de verre dans ta tourmente,
    À nouveau claire et transparente,
    Quand tu souris comme autrefois..

    ..Tu changes..
    Et pourtant tu restes la même,
    Tu ressembles aux fleurs que tu sèmes,
    Dans les yeux de ceux que tu aimes,
    D´un amour fidèle à ton cœur..

    ..Ton âme..
    Pétrie de larmes et de rires,
    Qui ne sait plus croire qu´au pire,
    Même quand tout semble nous dire,
    Que l´avenir tourne au meilleur..

    ..Secrète..
    Même au plus fort de la tempête,
    Sous le tumulte dans ta tête,
    Tu trouves encore un air de fête,
    Pour résister au vent qui mord..

    ..Blessée..
    Je voudrais tant pouvoir t´aider,
    T´ouvrir les bras, trouver des clés,
    Pour tout guérir, tout démêler,
    Te rassurer quand tu t´endors..

    ..Te suivre..
    Être présent à tes côtés,
    Comme un phare sur la jetée,
    Un repère pour te guider,
    Entre les peurs et les dangers..

    ..Pourtant..
    Je ne peux que te regarder,
    Sortir de l´eau et replonger,
    Au plus profond de tes pensées,
    Être père et t´accompagner..

    ..Fragile..
    Tendre, rebelle et insoumise,
    Comme une fleur sur la banquise,
    Courageuse à la moindre brise,
    Et quand le froid souffle plus fort,

    ..T´aimer..
    Comme on aime un enfant qui dort,
    Être une amarre dans tous tes ports,
    Sans pour autant monter à bord,
    T´aimer toutes voiles dehors..

    Yves Duteil.

     

    Fragile...

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

     

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai...

     

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai compris qu’en toutes circonstances,
    j’étais à la bonne place,
    au bon moment.
    Et, alors, j’ai pu me relaxer.
    Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Estime de soi.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle,
    n’étaient rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de mes
    convictions.
    Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Authenticité.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai cessé de vouloir une vie différente
    et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance
    personnelle.
    Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Maturité.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai commencé à percevoir l’abus
    dans le fait de forcer une situation, ou une personne,
    dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la
    personne ni moi-même
    ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment.
    Aujourd'hui, je sais que ça s’appelle Respect.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai commencé à me libérer
    de tout ce qui ne m’était pas salutaire,
    personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
    Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
    Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Amour Propre.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
    et j’ai arrêté de faire de grands plans ,
    j’ai abandonné les mégaprojets du futur.
    Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime,
    quand ça me plait et à mon rythme.
    Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Simplicité.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai cessé de chercher
    à toujours avoir raison et me suis rendu
    compte de toutes les fois où je me suis trompé.
    Aujourd’hui, j’ai découvert l' Humilité.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
    Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
    Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois, et ça s’appelle Plénitude.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir ,
    mais si je la mets au service de mon cœur,

    elle devient un allié très précieux.

    Charlie Chaplin.

     

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai...




     

    @Forever2017
    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires